diagnostic immobilier

Les SCPI attaquées par le lobby financier : défendre votre épargne

La Société Civile de Placement Immobilier ou SCPI est une entité française qui ne se réalise qu'en France. C'est un placement de sécurité pour ceux qui sont en quête de rentabilité débancarisée. Pour investir en SCPI, nul besoin d’une grande somme d’argent grâce au principe du corum conviction. Il se peut que des conflits se produisent entre ce secteur et le secteur bancaire.

La bataille avec les banques.

En  faisant contre poids, les banques effectuent un lobby bancaire en appuyant l'ASPIM ou Association de Sociétés de Placement de Placement Immobilier. C'est un groupe de pression des sociétés de gestion financé et dominé par les grandes banques. Il y a l'Association des Porteurs de Parts des Sociétés  Civiles de Placement Immobilier ou APPSCPI qui lutte pour la défense des porteurs de parts. En Janvier 2014, des conflits se sont produits suite à une ordonnance qui altère le statut des SCPI. Une autre ordonnance 2013-676 ratifiée en janvier 2014 résulte de l'entente ASPIM - Direction du Trésor - AM. Ainsi, un dépositaire est imposé à toutes les AIMF ou Fonds d'Intervention Alternatifs auquel les SCPI font partie intégralement.

                          

Certains pensent qu'un dépositaire n'est pas nécessaire pour les SCPI car une structure de contrôle existe déjà au sein de cette entité. Les SCPI disposent déjà des commissaires aux comptes, des actes notariés, des assemblées générales souveraines et son conseil de surveillance.

Le Ministre des Finances à l'époque, c'est à dire en 2013, pendant l'interrogatoire des quelques députés a fait savoir qu'un régime spécial serait adopté pour les SCPI en raison de leur participation aux compléments de retraite de plusieurs porteurs de parts. L'Ordonnance relative à cette décision du Ministre n'a aucun lien avec la directive de l'union  européenne. Cette ordonnance compliquée prévoit une sorte de dispositions autorisant l'achat de parts de SCI, d'autres SCPI... Il résultera d'une cascade de commission d'arbitrage sur les actifs immobiliers, de suivi et pilotage de l'exécution des tâches sur les biens immobiliers qui sont protégés par les commissions statutaires.

Cette ordonnance parait totalement contradictoire au principe fondateur des SCPI car elle a pour objectif de financiariser le système. Toutes les dispositions prévues dans cette ordonnances mettent en péril les principes des SCPI et peut prévoir des dommages. 

Laissez un message pour cet article

Les publications similaires de "Articles"

  1. 27 Avril 2017Le démembrement en assurance-vie : de quoi s’agit-il ?878 hits
  2. 27 Mars 2017Le classement des gestionnaires de résidences étudiantes1440 hits
  3. 31 Mai 2016Dès lors qu'on se projette dans un investissement locatif, la région parisienne ne peut être négligée1026 hits
  4. 21 Mai 2016Faire le choix d’un investissement locatif dans l’objectif d'avoir une opération viable dans le temps993 hits
  5. 16 Mai 2016Résidence senior : qui s'occupe du DPE ?1206 hits
  6. 29 Janv. 2016Les diagnostics techniques immobiliers1119 hits
  7. 16 Janv. 2016Investir en loi Pinel dans l’ancien, comment faire ?1246 hits