diagnostic immobilier

La demande de logement en loi Pinel continue d'augmenter

Les investisseurs dans l’immobilier locatif s’intéressent de plus en plus au dispositif Pinel. On enregistre en effet une augmentation de la demande à en bénéficier de la loi Pinel, ce qui s’explique en partie par une demande locative qui demeure constamment élevée dans les zones tendues.

Les raisons du succès du dispositif

Investir en loi Pinel, c’est profiter des avantages de l’immobilier, en plus de gagner une réduction d’impôt allant de 12% à 21%. L’investisseur doit alors se soumettre à certaines contraintes pendant au moins 6 ans, avec la possibilité d’étendre l’engagement à 9 ans ou à 12 ans. Passé ce délai, l’investisseur peut utiliser l’immobilier selon ses propres convenances : l’occuper, le faire louer, le revendre. N’oublions pas non plus que l’immobilier est un excellent actif destiné à préparer sa retraite et à transmettre à ses héritiers. Par ailleurs, en plus de la défiscalisation, l’investisseur peut signer un bail locatif avec les membres de sa famille.

Les avantages issus de l’immobilier

Investir dans l’immobilier et particulièrement dans les zones tendues, c’est garantir des loyers stables et réguliers dans la mesure où la demande locative n’est pas satisfaite par les offres en logement. De plus, tous les biens Pinel sont neufs, et les loyers sont cadrés par la loi. Ainsi, les locataires préfèrent destiner leur budget logement dans des maisons ou des appartements neufs où ils pourront profiter du confort à longueur d’année et grâce auxquels ils dépenseront moins en facture d’énergie. En effet, ces logements neufs respectent les normes en matière de règlementation thermique, énergétique et environnementale.

Maison, Clé, Immobilier, Sécurité

Le rendement de l’immobilier est aussi intéressant ; à cette qualité de la rentabilité locative s’ajoutent les avantages défiscalisants de la loi Pinel. Ce rendement se retrouvera alors boosté.

Les avantages patrimoniaux

Comme nous l’avons noté ci-dessus, investir en loi Pinel ne se limite pas à réduire ses impôts pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans. C’est aussi :

  • songer à sa retraite : par exemple, après 12 ans de mise en location Pinel, le bien pourra à nouveau être mis en location suivant les propres conditions du loueur, après avoir fait l’objet de travaux de rénovation. Cette mise en location peut coïncider avec son départ à la retraite, et les loyers serviront à compléter des rentes viagères, des pensions ou encore d’autres sources de revenus pour ses vieux jours.
  • transmettre un actif de qualité à ses héritiers : la valeur d’un bien immobilier augmente avec le temps. De plus, en le transmettant aux enfants, ces derniers hériteront d’une valeur sûre sur le long terme, qui leur permettra à leur tour de profiter de tous les atouts qui en découlent.

La révision des conditions d’éligibilité chaque année

Toujours dans le but de dynamiser l’investissement, le Ministère de la cohésion des territoires procède à une révision permanente des conditions d’éligibilité chaque année. Cela afin d’encourager les propriétaires de logements neufs à investir sans tarder pour bénéficier des meilleures conditions. En effet, les avantages sont supprimés petit à petit au fil des ans, sans toutefois affecter le principal atout du dispositif qui est la réduction d’impôt de 12%, de 18% ou de 21%.

La loi Pinel : vers la promotion de sa version dans l’ancien ?

Le succès du Pinel et la hausse de la demande en logement ont donné naissance à la loi Denormandie en 2019. Il s’agit en quelque sorte de la reprise de la loi Pinel en matière de défiscalisation. Cependant, le champ d’action du point de vue géographique est tout à fait différent puisque la loi Denormandie cible les cœurs de ville. De plus, elle encourage plutôt la rénovation des biens anciens.

    Laissez un message pour cet article

    Les publications similaires de "Infos"

    1. 23 Déc. 2017Trouvez l'appartement de vos rêves au Pays Basque919 hits