diagnostic immobilier

Primo accédant, l'APL accession est maintenue !

Depuis l'année dernière, le gouvernement français a toujours voulu restreindre l'aide personnalisée au logement ou l'APL. Il s'agit d'un dispositif qui permet aux ménages de devenir propriétaire. Ces aides permettent aux ménages qui ont vu leurs revenus diminués de plus de 30% de bénéficier d'un coût annuel de 900 millions d'euros. Le gouvernement a estimé à l'époque que cette suppression sera remplacée par l'élargissement du prêt à taux zéro. Au final, Christian Eckert, le secrétaire d'Etat au budget a alors accepté de reporter d'un an la restriction de ce dernier pour laisser un peu plus de temps à un travail avec les parlementaires.

L'APL accession maintenue

Pendant la clôture du 76eme congrès de l'Union sociale de l'Habitat, François Hollande a annoncé que l'APL accession va être maintenue. Alors que ce dispositif permet à de nombreux ménages d'accédent modestement à la propriété, il était prévu qu'il serait restreint d'ici le début de l'année 2016. Ce qui inquiétait fortement le secteur de la construction. La Cour a également estimé que cette aide répond de moins en mois aux besoins des ménages accédants. Selon l'avis des professionnels, comme cette aide est très décisive aux ménages qui ont obtenu un crédit immobilier anglet auprès des banques, sa disparition pourrait avoir un impact négatif sur l'activité du secteur du bâtiment. Pour les primo-accédents entreprenant des prêts de 130000 Euros sur une trentaine d'année, l'APL accession offre une aide de 150 euros qui doit être soustraite de la mensualité de remboursement de crédit qui va de 620 à 650 euros en fonction du Crédit foncier.

Le prêt à taux zéro

Toujours selon François Hollande le prêt à taux zéro va aussi être plus élargi et plus simplifié en ce qui concerne l'immobilier ancien même s'il n'a pas donné plus de détails là-dessus. Selon le ministère du logement, il s'agirait d'un prêt à taux zéro destiné uniquement à l'ancien et incluant à la fois les travaux.

Quoi qu'il en soit, ces deux dispositifs permettraient aux ménages modestes de souffler un peu financièrement sans oublier que l'Etat compte également faire une attribution de 250 millions d'euros d'aides à la pierre qui seront destinées à la construction de logements sociaux.

Laissez un message pour cet article

Les publications similaires de "Les lois"

  1. 29 Août 2016Rendement d'un investissement locatif1033 hits
  2. 10 Juil. 2016Des pros à votre service pour un bon diagnostic1042 hits
  3. 5 Janv. 2016La loi LMNP1381 hits
  4. 14 Sept. 2015Le rôle du mandataire immobilier1198 hits
  5. 3 Juil. 2015La loi Pinel et ses avantages1153 hits